Montage du Y 2400 (Partie 2)

Dans cette seconde partie du montage du Y 2400, nous allons nous pencher sur la préparation de l’habillage du châssis avant sa mise en peinture.
Dans cette étape, à nouveau rien de bien compliqué, j’ai essayé de faire « au plus simple pour rendre le montage le plus abordable possible

L’habillage du châssis est constitué principalement d’une pièce en impression 3D représentant les flancs du châssis et les traverses de tamponnement. Sur cette pièce principale viennent se greffer une série de pièces de détaillage en maillechort photogravé.

Nous aurons donc besoin des éléments suivants du kit :

Nous commencerons donc par mettre en place les marchepieds sur les flancs. Les pièces en maillechort photogravé sont après dégrappage et ébavurage à enficher dans les trous prévus pour les recevoir dans les flancs du châssis. Il pourra être nécessaire de les faire tenir par un point de colle (par exemple en utilisant de la Colle21 liquide).

On commencera par exemple par les marchepieds côté petit capot, donc les petits marchepieds de la platine photogravée, en faisant bien attention que le côté gravé des marchepieds soit au dessus :

On continuera par les marchepieds côté grand capot, qui sont donc logiquement les grands marchepieds présents sur la platine photogravée :

On mettra en forme ensuite la marchepied englobant le réservoir, par deux plis à 90° (1/2 gravures à l’intérieur des plis) :

Que l’on pourra mettre en place toujours en enfichant ses tenons dans les trous prévus à cet effet dans le flancs. On fera particulièrement attention à ne pas abimer l’orifice de remplissage du réservoir qui se trouve à proximité directe de ce marchepied :

Enfin, on finira les marchepieds de ce côté en mettant en place la petite prolongation du côté grand capot, elle aussi en enfonçant son tenon dans le trou prévu à cet effet dans la flanc, mais également en le calant dans le retour vertical du marchepied englobant le réservoir :

On pourra alors répéter ces opérations sur l’autre flanc :

On pourra finir les flancs en mettant en place les mains courantes au dessus des boites d’essieux côté grand capot. Il pourra être utile pour cette opération de passer un coup de mèche de 0.3mm dans les trous prévus pour recevoir ces mains-courantes :

On finira la pose d’accessoire sur cet habillage du châssis par la mise en place des porte-lanternes au dessus des traverses de tamponnement, après bien-sûr en avoir replié à 180° la partie supérieure (1/2 gravure de pli à l’extérieur du pli) :

L’habillage du châssis est désormais prêt à passer par la cabine de peinture. Les autres accessoires seront posés après peinture et pose des décalcomanies, la décoration de cette pièce n’en sera que plus facile.
On appliquera donc, après dégraissage, une couche d’apprêt, puis une couche de gris SNCF 807 que l’on pourra trouver entre autres chez AMF87, CJModeles (ex-peinture Atelier Belle Epoque), ou encore Interfer.
On en profitera pour peintre les tampons de la même couleur.

Ce contenu a été publié dans Matériel moteur, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *